Send your support this Giving Tuesday! Give Now

Tableau de bord du budget la planification familiale de la Côte d’Ivoire

Analyse

Engagements budgétaires de la Côte d'Ivoire en matière de planification familiale

Dans le but de favoriser l’atteinte de ses Engagements vis-à-vis du mouvement Family Planning 2020 (FP2020), le gouvernement de la Côte d’Ivoire a promis d’accroître les ressources financières allouées à l’achat de produits contraceptifs de 10 % chaque année jusqu’en 2020.

D’après les données de suivi budgétaire collectées par les partenaires de PAI en Côte d’Ivoire, à savoir, l’Initiative pour la Justice Sociale la Transparence et la Bonne Gouvernance en Côte d’Ivoire (SOCIAL JUSTICE) et la Mission des jeunes pour l’Education la Santé la Solidarité et l’Inclusion (MESSI), aucune allocation gouvernementale destinée aux produits contraceptifs a été octroyée au cours de l’année fiscale (AF) 2017, puis le gouvernement a alloué 500 millions de francs CFA ouest-africains au cours de l’AF 2018. Toutefois, au lieu d’augmenter de 10 % au cours de l’exercice fiscal suivant, l’allocation a diminué pour atteindre 400 millions de francs CFA ouest-africains au cours de l’AF 2019.

Compte tenu de l’ampleur des conséquences de la crise du COVID-19 sur la contribution des bailleurs en ressources pour la planification familiale et des coupes d’aide du Bureau des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement du Royaume-Uni, la mobilisation des ressources nationales pour la planification familiale est devenue plus importante que jamais. La Côte d’Ivoire a élaboré un projet d’engagements vis-à-vis de Family Planning 2030 (FP2030), qui sera bientôt approuvé par le ministère de la Santé. Fin 2020, MESSI, partenaire de PAI, a organisé un atelier avec le Programme national de santé mère-enfant du gouvernement et d’autres organisations de la société civile en vue d’examiner le processus et les rôles des différentes parties prenantes dans l’élaboration d’un nouveau plan d’action national budgétisé pour la planification familiale (PANBPF). MESSI a fait un appel pour mettre en place une plateforme unique permettant aux jeunes de participer dans le développement, la révision et le suivi du PANBPF.

En plus du FP2030 et du nouveau PANBPF, le Plan d’action national 2020-2022 du Partenariat pour un gouvernement ouvert de la Côte d’Ivoire comprend deux engagements relatifs à la transparence des données budgétaires de la planification familiale, grâce à l’implication de SOCIAL JUSTICE dans l’élaboration du plan. Les engagements 8 et 9 sont tirés directement de leurs objectifs de plaidoyer pour le projet de Redevabilité gouvernementale de PAI. Une fois que les engagements de la Côte d’Ivoire vis-à-vis de FP2030 et le nouveau PANBPF seront finalisés et approuvés, ces documents serviront à clarifier les intentions du gouvernement en matière d’augmentation et de dépense des ressources nationales pour les produits et services de planification familiale.

Performance budgétaire de la Côte d’Ivoire présentée sur le tableau de bord du budget pour la planification familiale de l’AF 2019

Développé par SOCIAL JUSTICE et MESSI, en collaboration avec PAI, ce tableau de bord sert d’outil de plaidoyer en mettant en évidence les résultats du suivi du budget pour la planification familiale des organisations en utilisant le Cadre commun, un ensemble d’indicateurs utilisés pour faire le suivi des dépenses gouvernementales en matière de planification familiale. En plus des données relatives aux indicateurs, le tableau de bord évalue la transparence des données budgétaires en matière de planification familiale. Le tableau de bord est un produit de l’initiative de PAI sur la Redevabilité des gouvernements en matière de respect des budgets consacrés à la planification familiale.

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire est félicité pour avoir alloué des fonds à la fois aux programmes de planification familiale et aux produits contraceptifs, car de nombreux gouvernements ne financent pas les programmes et comptent entièrement sur les bailleurs pour le faire. Le gouvernement reçoit également des éloges pour avoir publié en ligne le Plan d’action national budgétisé de planification familiale 2015-2020 et le budget national (Loi de finances).

Les recommandations visant à renforcer l’appropriation de la planification familiale par le gouvernement de la Côte d’Ivoire et à améliorer la transparence des données budgétaires relatives à la planification familiale sont les suivantes :

  • Augmenter l’allocation pour les programmes de planification familiale à au moins 10 % du besoin total de financement (à 4 % dans l’AF 2019).
  • Accroître l’allocation pour les produits contraceptifs de 10 % chaque année, conformément aux engagements vis-à-vis de FP2020 et du Partenariat de Ouagadougou.
  • Créer une ligne budgétaire spécifique dénommée « achat de produits contraceptifs » afin de rendre l’allocation pour les produits contraceptifs publiquement disponible et accessible, bien distincte de l’allocation pour les autres produits médicaux.
  • Mettre à la disposition du public, sur le site Internet du ministère de la Santé, les données relatives aux décaissements et aux dépenses annuels pour les programmes de planification familiale et les produits contraceptifs, dans les 12 mois suivant la fin de l’exercice fiscal.

D’autres tableaux de bord par pays

Tableau de bord du Bénin

Tableau de bord du Burkina Faso

Tableau de bord du Malawi

Tableau de bord de la Tanzanie

Tableau de bord de l’Ouganda

Tableau de bord de la Zambie

Join Us This Giving Tuesday

Help make sexual and reproductive health and rights a reality for all with a tax-deductible gift to PAI!

Donate Now

Continue to PAI.org homepage

Join Us

Get Updates

Stay informed about the issues impacting sexual and reproductive health and rights.

Sign Up

Donate

Be a champion for women and girls around the world.

Support Our Work

Engage

Join the movement to advance the rights of women and girls.

Take Action