PAI se bat pour que les femmes restent au premier plan. Pour plus de détails, lire notre rapport annuel 2019. Lire la suite

Optimiser les orientations provisoires de l’Organisation mondiale de la Santé relatives á la COVID-19

Notes politiques

Ce document vise à contribuer à ce que la santé sexuelle et reproductive (SSR) demeure une priorité et que les besoins et les droits en matière de SSR des femmes, des jeunes et des populations vulnérables soient satisfaits en :

  1. Donnant un aperçu des orientations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en matière de SSR,
  2. Présentant certaines des premières adaptations des orientations de l’OMS en matière de SSR à l’échelon national,
  3. Proposant les considérations supplémentaires nécessaires pour assurer l’accès à la SSR à toutes les populations selon la diversité de leurs besoins dans différents contextes, et
  4. Formulant des recommandations pour rendre opérationnelles les orientations de l’OMS et donner la priorité à la SSR.

Le 1er juin 2020, OMS a publié le document intitulé « Maintenir les services de santé essentiels : orientations de mise en œuvre dans le cadre de la COVID-19 », ci-après dénommé « les orientations de l’OMS » . Ce document expose les stratégies que les gouvernements devraient mettre en place afin de veiller à ce que les populations puissent conserver l’accès aux services de santé essentiels, y compris les soins de SSR, pendant et après l’actuelle pandémie de COVID-19.

Les défenseurs de la société civile et d’autres parties prenantes jouent un rôle essentiel non seulement pour garantir l’accès aux services et aux informations de SSR, mais aussi pour veiller à ce que ces services ne soient pas relégués à un niveau de priorité secondaire lors d’une urgence sanitaire. Ils sont en effet bien placés pour cerner les répercussions politiques et pratiques des crises sur les populations vulnérables et identifier la meilleure manière de répondre aux besoins sanitaires de ces groupes. Il est essentiel de pérenniser les débouchés positifs pour la SSR pendant la pandémie, afin de veiller à ce que les pays soient mieux préparés à long terme (notamment en cas de menaces futures pour la santé mondiale), pour consolider les acquis en matière de SSR, au fur et à mesure qu’un certain nombre de pays mettent en place des programmes de couverture médicale universelle.

Ce document, rédigé en collaboration avec des acteurs des organisations non gouvernementales internationales et de la société civile locale pour soutenir la mise en œuvre des orientations de l’OMS à l’échelon national recommande certaines décisions politiques, programmatiques et budgétaires concrètes afin d’optimiser et de mettre en œuvre les orientations de l’OMS et d’autres lignes directrices pertinentes en matière de SSR à l’échelon national et infranational. En tant que document de travail à caractère évolutif, ces recommandations donnent un aperçu du contexte actuel. Le présent document a été conçu de manière à ce qu’il puisse être mis à jour au fur et à mesure de la collecte de nouvelles données probantes et de la formulation de recommandations en matière de plaidoyer par les gouvernements, les experts techniques, la société civile et les défenseurs dans le monde entier pour faire face à la COVID-19 et pendant la période de récupération.

Nous rejoindre

Obtenir des mises à jour

Se tenir au courant des questions ayant un impact sur la santé et les droits sexuels et reproductifs.

S'inscrire

Faire un don

Soutenir la cause des femmes et des filles du monde entier.

Soutenir notre travail

S’engager

Rejoindre le mouvement pour promouvoir les droits des femmes et des filles.

Agir